Archives

Tao Meditation

How is Tao Yoga Different?

tao yoga

The Teacher, the teaching and the taught. That is the difference and it is the same in all yogas.

tao yoga13 - Version 2

Seeking fame, attainment, celebrity, popularity, wealth and power are hindrances. These desires are released in Tao yoga leavung only the path, the seeker and the possibility to merge.
Screen Shot 2015-02-01 at 19.42.14

Truly aligned, there is no posture, no dragon, no one seeking a dragon. Ultimate yoga is non existent. There is no yogi, no yoga. That is the play in Tao Yoga, undertaken with a smile.

I have called it the waking dragon series. Others have called it the yoga of the immortals.
tao yoga7 - Version 2
Tao yoga is soft, the postures have an inherent capacity to conduct energy through the meridien. As a means to continue or deepen meditation, Tao yoga aligns exactly with the universal notion of Yoga. Aligned and attuned to awakening, to energy and the duty of an awakened being to provide a good example of how to BE.

Oh the Tao! Most sacred of mysteries.

Guidelines:

  • no postures are static
  • the majority of postures are held for a single breath before moving
  • ‘a single breath’ is considered to be 30 seconds or more
  • to arrive at a thirty second breath requires practice but is easily attained when well directed.
  • sessions are broken down into different formal sets
  • emphasis is on the appropriate mind state rather than attaining any posture
  • the Dragon is the untapped power inherent in limitless chi
  • seeking power is not the way to succeed
  • La Méthode de la Fleure Dorée

    La méthode de la fleure dorée n’est pas perceptible dans les textes. Il y a des suggestions, des indications, mais la méthode doit être pointé directement. Pratiquer la méthode de la fleure dorée ne demande pas de s’aligner avec la terminologie taoïste, plutôt il est d’avouer qu’il y a qu’une source et personne ne l’a inventé.

    Le nom est taoïste en caractère et style. Il est pas exclusivement une méditation taoïste. Voila un petit discours:
    un petit discours sur la methode de la fleure doree

    Le point fondamental de la méthode de la Fleur dorée est la suivante: il est un moyen de réaliser la réalité ultime. L’esprit du Bouddha, notre visage originel, l’essence. Ce que nous le nommons donne des indices à la source historique. Les sources historiques peuvent aider ou entraver selon  la culture dans laquelle la pratique est reçu. Ainsi de nombreux enseignements bouddhistes sont adaptés et sécrétées dans les textes de la fleure dorée,  mais il  est évident pour les praticiens que beaucoup de références obscures dans le texte sont déguisés enseignements d’autres traditions. Plutôt que rendre le texte et la méthode compliqué, cela est l’évidence de la richesse de l’esprit humain et la générosité des enseignants qui ont indiqué discrètement cette richesse dans la méthode de la fleur dorée.

    Sans expérience directe de la méthode de la fleure dorée, elle reste  mystérieux et inaccessible. Avec l’expérience directe de ce qui est indiqué, il fournit une méthode qui traverse les frontières sectaires.

    Je remercie tous les maîtres connus et inconnus pour leur patience, tranquillité et clarté.

    Réunions le dimanche à 14h30, Tourné Dojo.

    La méthode sera la base de la pratique lors de la retraite d’hiver Tao, 1 au 13 janvier 2015.

    La Fleur d’Oré à Lyon

    Pendant les ateliers à Lyon saison 2014-15, les samedis matins, j’introduis la méditation de la fleur dorée. C’est quoi? Nommée comme secret, cet méditation s’agit d’une méthode complète et systématique avec un but/non but très claire d’après les textes anciens: l’essentielle, la source de la conscience, la source des phénomènes, le visage originel.
    Ce sont des concepts au début, la compréhension du but et non but comme non dual devient une clarté basé dans l’expérience du méditateur.
    Les étapes systématiques ne sont pas expliqué dans les textes. Les textes parlent aux ceux qui ont déjà puent pénétrer le ‘mystère’. Avec de l’expérience directe dans la pratique, le étapes nécessaires pour atteindre et stabiliser la perception/non perception de la source deviennent évident.
    IMG_3499
    Il doit y avoir la discipline. Le texte est silencieux: quel discipline? Il doit y avoir une aspiration qui soutiens les efforts pendant la pratique. Le texte est silencieux quant à la source culturel de cette discipline. Il y a des suggestions, des indications qui dirige le pratiquant vers l’importance de l’expérience, les recherches, l’accumulation de la pratique. La méthode est également expliqué par l’absence que par la présence d’instructions.
    L’instruction de la méthode principal n’est qu’une image conceptuel pour le débutant: retourne la lumière-vers la source de l’attention. Cela est l’instruction fondamental et la pratique principal pour praticiens expérimentés. Sans les bases, les fondations, l’approche et la pratique systématique, cette méthode sublime et efficace risque de garder le praticien dans un esprit conceptuel: malgré la pratique, l’expérience, pour être valable et efficace, a besoin déjà la clarté pour atteindre la clarté.
    Où est le secret?Comment trouver cet clarté? Voila la question auquel que le praticien s’applique pour trouver une réponse hors de l’imagination, hors de la pensée.
    Venez découvrir le secret toi même à Lyon pendant les ateliers proposés par Tatatao.

    Retraite d’automne. Le yoga rencontre le qi gung taoïste dans la série du lavage de la moelle.

    Le classique du lavage de la moelle vous sera enseigné par Ram Chatlani, du 1er au 10 novembre 2014 à Tourné. C’est une retraite résidentielle intensive de dix jours, visant à apprendre cette forme et à partager quelques-unes des délicieuses subtilités de cette série de mouvements de qi gung-yoga.

    
Cette forme propose une expérience directe de l’intelligence supérieure du corps comme le guérisseur le plus efficace. 
Les praticiens de yoga en particulier, trouveront ces formes ouvertes à une compréhension plus profonde des asanas du hatha yoga classique.

    Dans cette série, les os se tordent jusqu’à leur cœur alors que la moelle s’anime, les tendons et les ligaments s’étirent, les muscles spiralent. L’air stagnant est expulsé, l’énergie stagnante est recyclée rapidement. Les organes prennent vie, le sang est rafraîchi et revigoré. Le système nerveux ralentit, se met en harmonie avec le corps, son excès de chaleur est expulsé.

    Les méditations associées, menées au cours de la retraite permettent à l’esprit une ouverture afin de se détendre profondément, augmentant ainsi la capacité à supporter le stress. 
Il s’agit d’une forme vraiment importante attribuée au moine Da Mo. Je l’ai apprise en étudiant d’autres formes : j’ai reçu des instructions de différents professeurs reconnus de tai-chi, de qi gong et de ba gua, tels le Maître B.K Frantzis, Paul Lundberg (fondateur du shiatsu College de Londres) et mon bon ami et professeur depuis de nombreuses années JimSi So.

    Cette série est composée de 24 formes. Chaque forme a un élément dynamique qui exige le transfert du poids, le mouvement des bras et une technique de déplacement spécifique. Le corps bouge, se tord, se plie dans des directions différentes, se déroule, saute et s’enracine. 
Cet enseignement du lavage de la moelle présente un principe fondamental et très efficace : la source de chi, la source de l’esprit, le plus grand professeur et guérisseur.  Afin d’être le plus efficace, il doit être abordée sans concepts préalables. Un véritable « mystère » est cultivé autour de certains enseignements et méthodes afin d’éloigner les étudiants de leurs prédispositions conceptuelles.

    L’approche la plus simple et efficace est la volonté d’apprendre les mouvements, de vouloir les explorer et de les mettre en pratique, d’oser ouvrir l’esprit à l’intelligence naturelle à l’oeuvre dans notre univers. Ainsi vous apprendrez à partir de votre propre corps, lieu d’expérimentation par excellence.

    De toutes les formes de qi gong, tai-chi et ba gua que j’ai pratiquées depuis plus de trente ans (et plus dans le yoga, indien et tibétain), cette série du lavage de la moelle fournit la pratique la plus complète, la pratique la plus définitive et facilement accessible pour améliorer les performances, pour renforcer le corps et l’esprit. .Il touche à toutes les composantes du corps physique, il agit sur tous les types de matérialités présents dans le corps physique.

    C’est ainsi que je l’ai vécu et c’est pourquoi je vous propose de vous l’enseigner.
 J’ai pratiqué cette forme depuis près de vingt cinq ans. Si je ne pouvais pratiquer qu’une seule forme, je choisirais probablement celle-ci. J’ai vu comment au fil des années, depuis que je l’ai apprise à l’âge de 30 ans, et maintenant âgé de 56 ans, mon esprit et mon corps se sont adaptés, ouverts, et ont grandi en accord avec mon processus de vieillissement. Quand j’apprenais cette forme, je pratiquais également le tai-chi et le ba gua, et j’avais déjà une bonne maîtrise de plus d’une centaine d’asanas issus de nombreuses années de pratique du yoga.

    Le classique du nettoyage de la moelle est une forme très efficace, comme aucune autre forme. Pendant la retraite, vous recevrez tous les détails spécifiques de l’alignement externe. En interne, vous recevrez les détails de l’alignement corps/esprit qui vous permettra d’adapter votre esprit dans chaque posture différente. 
La méthode favorise la libre circulation du mouvement et encourage un esprit non conceptuel. Ceci est facilement réalisé dans le lavage de la moelle quand la pensée conceptuelle est abandonnée.

    C’est exactement ainsi que Bodhidharma enseignait : il suffit de faire les mouvements avec attention. Vous répondrez à votre intelligence supérieure directement. Il faut du temps, mais avec patience, vous enlèverez les concepts couche après couche et pourrez profiter en profondeur de chacun des mouvements. C’est ainsi que Patanjali, le grand maître de yoga nous a encouragés à embrasser le divin : dans le mouvement et dans l’immobilité. Postures, mouvements, même le nom donné à chaque forme, suscitent des réactions émotionnelles et mentales. Pour libérer cette réponse et aller plus loin vers la source de la forme, l’esprit lui-même contribue à éliminer les limites conceptuelles.

    Pour réserver une place pour cette retraite ou pour toute question, contactez Paula par email ou consultez le site Web de Tourné pour plus de détails.

    Tao Breathing-a smoother gateway to yogic pranayama

    I asked a great Mahatma what would awaken the Kundalini and he said “Renunciation, renunciation, renunciation….it is a terrifying experience when the kundalini is awakened. The first day the fire was kindled in me I thought I was dying. The whole body was, as it were, on fire, mind was being broken into pieces, the bones were being hammered….

    These words from Patanjali will not entice everyone. For many people, the journey to work can feel like the bones are being hammered. Sitting at a desk watching statistics or trading dreams without real contact can feel like dying; waiting on the end of the telephone waiting for your call to get to the end of the queue, the whole body might feel it is on fire; As you arrive at Friday evening, the mind is scattered, thoughts only on restoration.

    By stark contrast, Tao breathing practices are gentle. Rather than awaken any ‘thing’ there is a real chance that you will experience that which is beginning-less and endless; the body will feel cool and refreshed, the mind becoming unified and the bones will clearly feel as if they are at the centre.

    If you are keen to practice yogic pranayama, you will find that Tao breathing provides a smoother gateway.

    But what of renunciation? The ‘great mahatma’ Patanjali speaks of refered to renouncing greed, attachment, lust, distraction. While the Tao method does not speak directly of such things, the practice directly targets unwholesome mental characteristics through the breath.

    We should be able to understand this-that diagnosis and remedy can be effected in a complex organism by reference to the way its life support-the breath-is received and distributed.

    In Tao breath, there is no attention paid to the thinking process except to be mindful of releasing attachment to it when it distracts.

    The fundamental renunciation in Tao breath will change the way your breath, the way you react and the way you function. It is Tai chi, the grand ultimate. It is letting go, releasing, softening and its power is illimitable. This renunciation, instead of being a terrifying prospect, is appealing. It appeals directly, silently, to the body’s wish to become less stressed. Silently it releases stagnant emotional energy and gradually reveals the brilliance of clear mind, empty space. How simple, how splendid!

    Pranayama for Stress Relief

    Pranayama is the art of breathing, Indian Yogi style. It has long been an important component of the yogi’s practice, accompanying yoga asana or postures and as a gateway to meditation.“As a jug is filled from the bottom to the top, so fill the lungs from their base to the brim. Fill them to the top of the collar bone and inner armpits”

    Pranayama for stress relief is a highly complex and evolved art that yogis master only after long training where considerable lifestyle, devotional, nutritional and philosophical constraints must be in place for there to be success. Many yoga masters warn of the side effects of pranayama practice if it is undertaken without the right preparation and supporting circumstances. Like so many ‘spiritual’ practices, pranayama has much to offer as a means to reduce stress at a profound level. Tao pranayama has an added advantage-it is not a technique that needs to be practiced exclusively sitting in meditation.

    Yoga and Indian pranayama practitioners  require only a slight shift of emphasis in practice to benefit from the Tao approach to pranayama. Setting aside some of the more complex  practices and using the Taoist method of pranayama brings rapid results-the benefits and advances that can be made are astonishing.Every season at Tourné during retreat there is an opportunity to learn the technique or to deepen existing practice.

    The Taoist approach to pranayama for stress relief is highly adapted to modern circumstances. The technique can be used in all circumstances. Tao pranayama was developed by martial artists as well as monks and required that the technique be useful in potentially the most stressful situation-warfare or hand to hand combat with or without weapons. Over that last twenty years, these Tao breathing techniques are becoming increasingly recognized as highly efficient.

    Tao pranayama provides an ever present programme of pranayama for stress relief that becomes increasingly automatic with practice. Instead of breathing in short shallow breaths, a practitioner of Tao prnayama finds themselves naturally breathing deeply at the first sign of stress or lack of clarity.

    Practicing yogis and pranayama practitioners of many years will delight in the Taoist approach. It is easy to learn and the principles provide a cascading insight into the functions of the nervous system.

    The body’s intelligence “sees” into how stress is accumulated and how it can be released through breath at increasingly deep levels. Eventually it gets to the point where the breathing process helps dig out deep seated habit patterns associated with stress, fear or any  reaction that has impacted on the memory and nervous system.

    To use pranyama for stress relief,  is a credible and achievable aim that will make the body healthy, the mind wieldy and the spirit light. Yogis or meditators of any tradition who wish to enhance their current practice will benefit. Beginners with no previous experience will find the method gentle and highly efficient for releasing stagnant energy and shallow breathing habits.

    Those whose interest is to use the techniques for stress relief and daily increased energy and efficiency will find the method simple, straightforward yet very profound. It is not without challenge, but the challenge is met with softness and it is with softness  the practitioner’s whole outlook and attitude towards stress changes. Eventually, the technique delivers considerable power and energy.